Tablettes tactiles à l'école | INNOVA PRINT SERVICES -2

Les tablettes tactiles à l’école ? Et pourquoi pas ?

Les tablettes tactiles à l'école ? Et pourquoi pas ? Même si de nombreux freins persistent, les avantages

Les tablettes tactiles à l’école ? Un sujet brûlant… Ce support peine à s’intégrer dans les milieux pédagogiques tant les freins administratifs et psychologiques sont nombreux. Pourtant les parents y seraient très largement favorables. Ne serait-ce que pour soulager les dos des enfants. Avec un tablette en effet, plus besoin de stocker dans le cartable une pile de manuels. Mais les avantages des tablettes tactiles à l’école ne s’arrêtent pas simplement à une question de poids… En cette période de rentrée, petit tour d’horizon sur la question…

Les tablettes tactiles à l’école ? De multiples avantages !

Tout le problème s’articule autour de la dématérialisation des contenus pédagogiques, notamment par le biais du livre numérique. À ses débuts, le livre numérique se résumait à un fichier informatique basique reproduisant à l’identique le contenu d’un livre papier. Son principal intérêt était de pouvoir être lu à la demande sur un ordinateur. Aujourd’hui, le livre numérique est devenu l’enjeu d’une bataille stratégique pour l’avenir des éditeurs de manuels scolaires. Certes, ce support de cours virtuel est encore loin d’avoir damé le pion aux traditionnels ouvrages imprimés sur papier. Mais par les biais des tablettes tactiles, il pourrait bien, d’ici quelques années, faire son entrée massive dans les salles de classe. Les contenus dématérialisés deviendraient accessibles depuis n’importe quels supports- tablettes, ordinateurs, écrans dynamiques – et pourront être enrichis de multiples manières.

Le premier attrait du livre numérique réside dans ses multiples possibilités pédagogiques. Alors que le livre papier se limite à fournir du texte et des images, le livre dématérialisé peut offrir des ressources audio et vidéo interactives. Sur une tablette tactile, il peut aussi devenir un vrai support de travail collaboratif, permettant de créer des contenus, de les partager et de les enrichir avec le reste de la classe. Là où les manuels papiers proposent un cours un peu « statique », les tablettes tactiles élargissent le champ des ressources disponibles. Repensées dans une approche pédagogique nouvelle, elles permettent aux enseignant des approches plus ludiques et plus favorables à l’apprentissage, tout en valorisant les fondamentaux pédagogiques (lecture, écriture, calcul, sociabilisation, psychomotricité, etc…). C’est ce que démontrent sans équivoque les tests réalisés en primaire et au collège.

Bien sûr, les tablettes tactiles sont aussi très pratiques. Elles donnent accès très facilement à l’ensemble des contenus et outils nécessaires : cours, documents, dictionnaire, moteur de recherche, etc. L’élève peut directement annoter son contenu de remarque personnelle. Il peut accéder immédiatement à une phrase ou un passage précis du cours. Il peut lui-même réfléchir à ses formulations de recherches. L’enseignant peut suivre les progrès de sa classe quasiment en temps réel, et apporter plus rapidement explications, aides et soutien sur un point précis à un élève qui serait en difficulté.

Tablettes tactiles à l'école | INNOVA PRINT SERVICES

Les tablettes tactiles à l’école : des freins encore à lever

Malgré ces avantages indéniables, l’essor des tablettes tactiles en milieu scolaire reste conditionné à la levée de plusieurs freins. Le premier repose sur son acceptation par le corps enseignant. Ce nouveau support de travail ne va-t-il pas déposséder les professeurs de leur rôle et limiter leur marge d’initiative ? Comment les cours seront-ils organisés, compte tenu des nouvelles possibilités offertes par le livre numérique en matière de travail collaboratif et de personnalisation des enseignements ? Comment gérer les élèves et leur rapport à ces supports, quand on sait les difficultés que les enseignants rencontrent à bannir les smartphones et les réseaux sociaux de leurs cours ? Autant de questions légitimes auxquels les tablettes tactiles et les applications embarquées devront obligatoirement apporter des solutions claires et pertinentes.

Bref, cette évolution en devenir remet en cause les repères traditionnels de l’école, avive légitimement les craintes et incite à la prudence. D’autant que l’institution, avec la réforme en cours du collège et la future loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République, est déjà engagée dans un profond processus de transformation.

Fort heureusement, les tablettes tactiles et les supports pédagogiques numériques sont très loin d’être antinomiques avec le traditionnel ouvrage papier et la notion même de pédagogie. Les solutions produits et les solutions spécifiques aux milieux pédagogiques existent. Tout laisse d’ailleurs à penser que ces deux supports finiront cohabiter harmonieusement, le temps que le premier s’intègre de manière fluide et naturelle dans les salles de classe.